porte parole des morts

Est-il midi dans ton sang Krateros ? Ira-tu embrasser la mort sur la bouche ?
Crètois écorné des océans froids, retourne chez ta compagne. Dans son giron de poussière tu peux te permettre d’oublier...

Michael Musson - 07.12.2013

ya-soma !

Oui, on s’inquiète de la condition de la femme en Afrique...
Mais la condition des routes ne devrait pas non plus être négligée !

Michael Musson - 03.02.2014

Tout fout le camp

Il y a longtemps j’écoutais volontiers une chanson de Mecano

Michael Musson - 28.07.2009

Le silence des jours

Le chant d’une femme au loin égrène les perles du temps

Dans l’apaisante simplicité de la terre.
Tantôt aride, tantôt humide
Peu importe,
Elle ne se lasse ni se s’émeut.
Le temps passe comme poussière
Et avec lui tout ce qui s’y attache.
La légèreté de son offrande glisse entre les éclairs
Sème lorsque la campagne s’ouvre
Nourrit de ses pleurs l’aridité des déserts traversés

JPEG - 89.2 ko
Galerie Verdeau, Paris

De cet abandon, la terre s’émeut,
Et le silence des jours entre en résonnance avec ce chant
Des aubes claires et luminescentes,
Les opales de Son Seigneur à son cou pour parure
Lui révèlent la beauté de sa gorge sous la lame.
Peu importe le tranchant
Peu importe la main qui la tient
Et celle qui la lâche
Au-dessus du vide

De sa douleur le ciel s’émeut,
D’Ailes en elle, le miracle s’accomplit
Et le Verbe prend demeure dans sa douceur.
Apaisant le vertige des voyelles qui s’épellent sans elle
Le tranchant acéré des consonnes de l’inconstance
Dans l’insoutenable légèreté de l’être


Magaly Mavilia - 29.03.2010

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Ishmael es-ce toi ?

Je n’ai jamais connu mon grand-père Raoul Tarrou qu’a travers sa peinture. Camus fit un bout de chemin avec lui en Algérie... S’en inspira pour son personnage dans la peste.

Michael Musson - 12.10.2012

The spell seeds

Magaly Mavilia - 08.07.2019

mama Africa

Au dela de cette large bande saharienne sabloneuse on voit par-ci par là des agglomérations rurales presque aussi sabloneuses.

Michael Musson - 14.12.2013